This Land was your Land, Seeger est mort

Pete Seeger nous a quitté à 94 ans.

Si pour beaucoup d’entre nous de ce côté de l’Atlantique ce nom n’évoque pas grand chose, Pete Seeger a été le mentor de Dylan, Springsteen, Joan Baez ou encore Paul & Mary. Seeger était un chanteur américain iconoclaste, auteur-compositeur engagé qui a lutté contre toutes les formes d’injustice avec pour seule arme une guitare ou un banjo et toute la force d’une chanson.

Pete Seeger

Véritable homme de liberté, ses chansons ont accompagné toutes les luttes sociales, tous les combats contre la guerre (censuré pendant la guerre du Vietnam), le racisme et le capitalisme à outrance aux USA pendant plus d’un demi siècle.

Pour ceux qui aimeraient faire un lien avec un truc plus connu, Pete Seeger a co-écrit « If I had a hammer » avec Lee Hays qui sera adaptée plus tard par Claude François en « Si j’avais un marteau »…

Enfin et pour ne pas conclure, nous avons choisi Joan Baez interprétant « Where have all the flowers gone », incontournable chanson de Seeger. RIP Pete

Grammy Awards 2014 – Get Lucky !

Morceau de l’année – Royals, Lorde

 
Abum de l’année – Random Access Memories, Daft Punk
 
Enregistrement de l’année – Get Lucky, Daft Punk featuring Pharrell
(le live  de la cérémonie, à voir absolument)

 
Clip de l’année – Suit and Tie, Jay Z et Justin Timberlake
 
Album R&B de l’année – Girl on Fire, Alicia Keys
 
Album rap de l’année – The Heist, Macklemore et Ryan Lewis
 
Album dance/électro de l’année – Random Access Memories, Daft Punk
 
Album country de l’année – Same Trailer Different Park, Kacey Musgraves
 
Album pop de l’année – Unorthodox Jukebox, Bruno Mars
 
Collaboration hip-hop de l’année – Jay Z et Justin Timberlake sur Holy Grail
 
Meilleure performance pop – Lorde sur Royals
 
Meilleure performance rap – Thrift Shop, Macklemore et Ryan Lewis featuring Wanz
 
Meilleur morceau rap – Thrift Shop, Macklemore et Ryan Lewis featuring Wanz
 
Meilleur morceau rock – Cut Me Some Slack de Paul McCartney, Dave Grohl, Krist Novoselic et Pat Smear
 
Meilleur morceau R&B – Pusher Love Girl, Justin Timberlake
 
Meilleure collaboration pop – Daft Punk, Pharrell Williams et Nile Rodgers sur Get Lucky
 
Meilleur nouvel artiste – Macklemore et Ryan Lewis
 
Meilleure performance metal – God Is Dead ?, Black Sabbath
 
Producteur de l’année – Pharrell Williams
 
Meilleur album alternatif – Modern Vampires of the City, Vampire Weekend
 
Meilleur morceau country – Merry Go Round, Kacey Musgrave
 
Meilleure performance country (solo) – Wagon Wheel, Darius Rucker
 
Meilleure performance country (groupe) – From this Valley, The Civil Wars
 
Et n’oublions pas Paul et Ringo…

 

Grands Prix SACEM 2013

Les Grands Prix Sacem se déroulent ce soir, lundi 25 novembre, à l’Olympia. La cérémonie est à suivre en direct dès 20h sur le site de la Sacem.

Capture

Le palmarès :

Serge Lama • Prix spécial de la Sacem / Etienne Daho • Grand Prix de la chanson française, créateur-interprète / Charles Dumont • Grand Prix de la chanson française, créateur / Romane • Grand Prix du jazz / Anne Dörr • Grand Prix de l’auteur-réalisateur de l’audiovisuel / Gilberto Gil • Grand Prix des musiques du monde / Zaz • Grand Prix du répertoire Sacem à l’export / Liane Foly • Grand Prix de l’humour / Rover • Prix Francis Lemarque / Bruno Fontaine, Grand Prix de la musique pour l’image / Marc Lumbroso, Remark Music • Grand Prix de l’édition musicale / Alain Kremski • Grand Prix de la musique symphonique, carrière / Frédéric Verrières • Grand Prix de la musique symphonique, jeune compositeur / Wax Tailor • Grand Prix des musiques électroniques / “Formidable”, de Stromae • Prix Rolf Marbot de la chanson de l’année

Babyshambles, toujours sur de bons rails

Le nouvel album des Babyshambles sorti hier, lundi 2 septembre 2013, était fortement attendu par les grandes oreilles de la planète. Quand on est un des groupes les plus charismatiques de rock et post-punk anglais, évidemment les lames de rasoirs s’aiguisent à chaque sortie. Surtout que Pete Doherty est depuis longtemps du pain béni pour les scandalo-journaleux des tabloïds du monde entier à cause de ses « petits plaisirs » et de ses frasques.

Babyshambles-Sequel-to-the-Prequel-1024x1024

Si les addictions ne semblent pas s’éloigner, le talent est souvent bien présent. Sequel to the prequel est un bon album qui renferme de bons titres comme Picture me in a hospital, Maybelline, Minefield ou encore le titre éponyme Sequel to the prequel. Le bassiste Drew McConnell est bien présent dans l’écriture de l’album ce qui est une bonne chose dans l’équilibre.

Les mélodies souvent efficaces et le son très UK-town viennent aider les titres un peu moins intéressants. Bref, dans la lignée de Shotter’s Nation, Sequel to the prequel est sur de bons rails… sans jeu de mots ou presque !

NB : concert au Zénith de Paris le 3 octobre prochain

ADL

Valérie Benguigui, une étoile dans le ciel

Nous sommes terriblement attristés d’apprendre que la belle et talentueuse actrice Valérie Benguigui nous a quittés ce jour.

valerie benguigui

Essentiellement connue pour avoir tenu le rôle de Babou dans le film d’Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte qui lui vaudra de remporter le César de meilleure actrice dans un second rôle, Valérie était une comédienne et metteur en scène de théâtre d’exception. Le temps étant ce qu’il est, nous la retrouverons sur grand écran en début d’année 2014 dans la comédie « Fiston » de Pascal Bourdiaux aux cotés de Kev Adams et Franck Dubosc.

Nous avons une pensée pour son mari, sa famille, ses proches, ses amis, son public… Une étoile de plus brille au firmament. Ce n’est pas dans notre habitude de langage mais vous nous pardonnerez ce « putain, ça fait chier ».

ADL

Elton John, Icone de la musique

AD pour qaLèv

Le 2 septembre prochain, Elton John va devenir le premier artiste à recevoir le « BRITs Icon Award », nouveau titre anglais prestigieux dans la lignée des Brit Awards. Il s’agit d’aller plus loin que des résultats annuels et de récompenser officiellement ceux qui sont les fondateurs de la culture musicale actuelle. « Certains artistes, comme Sir Elton John ont atteint un tel niveau de créativité artistique, d’originalité acclamée par la critique, une reconnaissance mondiale et sont les créateurs de succès populaires qu’ils méritent d’être reconnus comme de véritables icônes de notre vie culturelle. Ils sont des super-héros musicaux, ambassadeurs de notre culture. » Geoff Taylor

elton john

« C’est un immense honneur et un réel plaisir pour moi de voir mon travail reconnu de cette façon, et je suis vraiment impatient de participer à ce qui promet d’être une occasion très spéciale » Sir Elton John

Pour ceux qui doutent de Sir Elton John… accrochez les wagons:

  • 49 ans de carrière
  • 250 millions d’albums et 100 millions de singles soit 350 millions de disques vendus dans le Monde.
  • En 1993, il bat le record d’Elvis Presley en installant un nouveau single au top 40 US pour la 24e année consécutive (record maintenu jusqu’en 1999, 30e année consécutive avec un single au top 40 US avec « Written in the stars » en duo avec Lean Rimes pour sa comédie musicale Aïda).
  • En 1998, il est présenté comme le 2e plus gros vendeur d’albums solo de tous les temps selon Billboard.
  • En 2008, il est classé comme l’artiste solo masculin ayant eu le plus de succès dans le classement Billboard depuis sa création: « The Billboard Hot 100 Top All-Time Artists » (3e dans l’absolu derrière The Beatles et Madonna.) Il a 56 singles inscrits au Top 40 américain, 16 Top 10, 4 No. 2 , et 9 No. 14.
  • Le 8 octobre 2011, il franchit le cap des 3000 concerts publics à travers le monde.

R.E.S.P.E.C.T.

We do really love you:

Independent record shops see 44% increase in album sales

OFFICIAL UK CHART

Daniel Lane – 25/07/2013 (official UK charts)

david

A new report published today by the Entertainment Retailers Association reveals that independent record shops in the UK saw a 44% increase in album sales during the first half of 2013, compared to the same period last year.

The study, which is based on Official Charts Company sales data, attributes the growth to strong sales of vinyl and the success of Record Store Day, which took place in April.

While independent shops accounted for only 3.2% of the total albums market over the period, they accounted for more than 50% of all vinyl album sales; roughly one in seven albums sold through independent record retailers is on vinyl, compared to the market average of one in 250.

“These first-half sales figures reveal a stunning result for indie record shops,” commented Paul Quirk, chairman of the Entertainment Retailers Association. “Although the odds are stacked against them, indies have fought back. WithRecord Store Day they have created the first major new UK sales promotion for music in 20 years and as consumers re-waken to the joys of analogue, they have driven the growth of vinyl sales.

“Although only a tiny part of the music market overall, indie stores are driving some of the most exciting new initiatives in music, as well as continuing to support and help break new talent.”

The Entertainment Retailers Association, who help organize Record Store Day, have released a short documentary about Record Store Day 2013. The short 15 minute film captures the real essence of Record Store Day, and features interviews with shoppers as well as guest appearances from some of the artists who had given their time to support Record Store Day, including Paul Weller, Billy Bragg, The Strypes and Frank Turner. Watch it below:

David Bowie’s The Next Day, which peaked at Number 1 on the UK’s Official Albums Chart, was the biggest selling album in independent record shops during the first half of 2013, with indie shops accounting for 5% of the album’s total sales so far. Boards Of Canada’s Tomorrow’s Harvest, Stereophonics’ Graffiti On The Train and Daft Punk’sRandom Access memories also feature in the Top 5.

Kerry Ellis & Brian May – Amazing

Kerry Ellis & Brian May – Born Free Tour – La Cigale, Paris – le 8 juillet 2013

Pourquoi ce concert était merveilleux ?

BRIAN_MAY

Parce que la première partie, assurée par le talentueux Jon Allen, a mis la barre haute, notamment avec le titre «Last orders» qui a plané sur la Cigale…

Parce qu’à quelques minutes de la montée sur scène du légendaire guitariste de Queen, on ne peut s’empêcher de repenser à cet incroyable groupe qui a révolutionné la scène internationale du rock (150 millions d’albums écoulés à travers le monde) avec ses tubes incontournables (Bohemian Rhapsody, We will rock you, Under pressure, Somebody to love, Another one bites the dust, I want to break free, We are the champions, The show must go on, Is this the World we created…).

brian and kerry

Parce que l’entrée en scène est sobre, à deux, main dans la main sous les acclamations d’un public littéralement survolté. Parce que tout est simple, épuré, comme à la maison. L’impression de passer un moment privilégier.

Parce que Kerry Ellis a une voix absolument sublime.

Parce que le Dr Brian May est toujours aussi impressionnant.

Parce que la playlist est juste parfaite, un mélange de chansons originales et de reprises des Beatles, de Kansas, de Queen… Kerry s’est même laissé tenter par un couplet en français «plaisir d’amour».

Parce que l’esprit est beau… « Born free foundation« 

Parce que l’authentique Red Special est montée sur scène et s’est libérée dans des solos venus d’ailleurs.

Red Special

Parce qu’il n’y a plus de doute, Freddie est dans la salle. « Life is real ». Quand son visage apparaît sur l’écran au beau milieu de la chanson la salle toute entière a rendu un véritable hommage à la plus grande voix du Rock en se levant dans un tonnerre d’applaudissements. “Seriously guys, you are the best audience I ever seen… Thank you so much.”  Une « standing ovation » d’une intensité incroyable, chargée d’émotion qui a visiblement touché le frère de cœur de la star disparue en 1991.

f.mercury1

 Les légendes ne meurent jamais. The show still goes on…

Chaude préférence aux lignes floues

Voici le clip du très bon titre dancefloor « blurred lines » de Robin Thicke (feat. Pharrell and T.I.). En premier la version « hot », en second « l’officielle » sensuellement sobre. Dans ce genre de communication nous retenons la volonté de diffuser une dimension « pseudo-private réservée à tout le monde ». La création de l’exclusif, subtilement confidentiel, à côté d’un clip officiel n’est pas une technique nouvelle, cependant elle reste efficace et permet de rester accessible pour les médias courants, faire le buzz et toucher le plus grand nombre. Evidemment tout reste une histoire de limite. Pour le clip qui nous concerne ça reste super smooth, c’est du dancefloor, de l’Ibiza… On n’en voit pas plus que sur une plage pleine de mômes en Été…

Version « hot »

Voici la version « soft »

Pour finir, un exemple de réaction de principe, voici la version « originale » de « Billionaire » de Travie McCoy featuring Bruno Mars… A la radio le « fucking bad » ou « freaking bad » (ce qui revient au même) était souvent remplacé par « So so bad »… La langue de bois pour rentrer dans le moule, sans jeu de mots.

A.L.

Le conseil d’administration de la SACEM 2013-2014

 

 

Conseil d’administration 2013 – 2014

conseil_administration_2013-2014

©Lionel Pagès

 

Président : Jean-Claude PETIT

Vice-Présidents : Jean-Marie MOREAU, Alain CHAMFORT, Bruno LION

Trésorier : Patrick LEMAITRE

Trésorier Adjoint : Caroline MOLKO

Secrétaire Général : Dominique PANKRATOFF

Secrétaire Adjoint : Gilles AMADO

Administrateurs : Wally BADAROU, Jean FAUQUE, Nicolas GALIBERT, Donald KENT, Sylvain LEBEL, Christine LIDON, Serge PERATHONER, Nelly QUEROL, Jean-Marie SALHANI, Richard SEFF, Halit UMAN, Frédéric ZEITOUN